Taxe de séjour

Taxe applicable aux gîtes et chambres d'hôtes de la commune de Fontiers Cabardès

Taxe de séjour de la commune de Fontiers Cabardès

Fontiers Cabardès, un petit village dans l'Aude, près de Carcassonne, au cœur du Pays Cathare.

Une taxe de séjour a été mise en place par la Communauté de Communes de la Montagne Noire, depuis le 1er Janvier 2015.

La taxe de séjour est une contribution que le propriétaire d'hébergements touristiques est tenu de percevoir, tout au long de l'année, pour le compte de la Communauté de Communes de la Montagne Noire.
Cette taxe lui est reversée intégralement et permet de financer des actions touristiques, dont les vacanciers bénéficient directement.

Le Domaine de Malouziès, en tant que location de vacances avec gîtes et chambres d'hôtes à Fontiers Cabardès, dans l'Aude, au pied de la Montagne Noire, est tenu de prélever cette taxe.

Le montant de la taxe n'est pas inclus dans nos prestations, ni dans les tarifs indiqués sur notre site internet.
Elle est donc à régler à part.
Vous devrez vous en acquitter avant votre départ, par chèque, espèces ou carte de crédit.

Montant de la taxe de séjour

Taxe applicable par personne et par nuit.

Montant de la taxe de séjour de la commune de Fontiers Cabardès

TAXE MONTANT
Taxe de séjour 1,15 / Nuit / Personne de +18 ans

À régler avant le départ, par chèque, espèces ou carte de crédit.

Informations

Des informations sont aussi disponibles à la mairie ou à l'office du tourisme.

La taxe de séjour concerne les personnes qui ne sont pas domiciliées dans la commune et n’y possèdent pas une résidence.
Les montants applicables de la taxe de séjour sont établis en fonction de la nature et de la catégorie de l'hébergement.

Le tarif en vigueur de la taxe de séjour, perçue par la commune, est affiché dans nos gîtes et chambres d'hôtes.
Le montant de la taxe de séjour est calculé sur la base du nombre de personnes adultes et du nombre de nuitées passées dans les lieux.

Exonérations

Sur présentation de justificatifs.

Sont exonérés :

  • Les personnes agées de moins de 18 ans.
  • Les titulaires d’un contrat de travail saisonnier, employés dans la Communauté de Communes.
  • Les personnes bénéficiant d’un hébergement d’urgence ou d’un relogement temporaire.
  • Les personnes qui occupent des locaux dont le loyer est inférieur ou égal à 10€ par nuit et par personne.
  • Les propriétaires de résidence secondaire pour laquelle ils acquittent la taxe d'habitation.